parthenon

L’importance de la ville d’Athènes ne se limite pas seulement au le fait qu’elle la capitale de la Grèce. En effet, cette cité abrite un grand nombre de sites archéologiques et historiques. Il faudrait quand même mentionner que la ville d’Athènes a une histoire vieille d’environ 6 000 ans. Ce qui fait d’elle l’une des plus anciennes villes du monde. Si vous vous intéressez à l’histoire et à l’archéologie, ne ratez pas la visite des trois sites suivants lorsque vous visiterez la capitale grecque.

Un lieu archéologique incontournable d’Athènes : l’Acropole

Incontestablement, l’Acropole est le site archéologique le plus important d’Athènes. Sa visite est incluse dans quasiment tous les voyages de luxe en Europe. En effet, l’Acropole est le symbole de la ville d’Athènes. Ce site domine la ville du haut d’une colline d’un peu plus de 150 mètres de hauteur. L’Acropole était d’abord une forteresse, puis un peu plus tard, elle était utilisée comme un grand centre religieux principalement dédié au culte de la déesse Athéna. Elle conserve une part importante du patrimoine historique de la ville d’Athènes, d’ailleurs, comme en témoignent ses constructions.

Afin d’admirer l’Acropole, beaucoup choisissent de rejoindre la colline de Philopappos qui se trouve de son côté sud-ouest. En passant, le petit parcours vers ce lieu d’observation offrira également l’occasion de découvrir le monument de Philopappos. Cependant, rien ne vaut le fait de jetter un coup d’oeil à l’intérieur même de l’Acropole. Grands amateurs d’archéologie ou simples profanes ne peuvent rester de marbre lors de l’exploration de cette citadelle. S’y balader permet de faire un voyage dans l’Athènes antique. Parmi les nombreux monuments présents dans ce site, ne manquez pas la découverte des Propylées qui forment l’accès principal de la citadelle ; le temple d’Athéna Nikè, dédié à Athéna victorieuse ; ou encore l’Erechthéion qui, pour les Grecs, est la place la plus sacrée de toute l’Acropole.

L’Agora, le centre de l’Athènes antique

Après l’Acropole, vous pouvez rejoindre l’Agora qui se trouve juste en bas. C’était le « cœur » de la cité d’Athènes antique. En effet, les Athéniens venant des quatre coins de la cité y venaient pour y faire du commerce. En addition, l’Agora était aussi un lieu de rassemblement pour voter des lois et même, dans certains cas, afin de juger des citoyens. Par ailleurs, elle était considérée comme un endroit sacré. Il existe, en effet, différents sanctuaires érigés sur cette place. À l’heure actuelle, l’Agora fait toujours l’objet de fouilles archéologiques. Vraisemblablement, ce lieu n’a pas encore révélé au grand jour tous ses trésors.

Le quartier ancien de Pláka

Pláka est un ancien quartier se trouvant à l’est de l’Acropole. Jusqu’à maintenant, ce quartier est toujours habité. Bien évidemment, il s’est beaucoup étendu par rapport au Pláka de l’Antiquité. Toutefois, au milieu des nouveaux bâtiments, il vous est toujours possible d’apercevoir des maisons datant de l’antiquité grecque. Une promenade dans cet ancien quartier athénien vous donnera l’opportunité de vous plonger dans son passé. D’ailleurs, ses rues sont piétonnées afin de préserver son histoire et pour que, de votre côté, vous puissiez le découvrir en toute tranquillité.