trekking au Maroc

Voyager avec ses enfants est un bonheur pour les parents. Il est vrai qu’il faut les surveiller, les encadrer, vérifier qu’ils ne font rien de mal, mais cela reste des souvenirs que vous garderez tout au long de vos vies. Faire un trekking au Maroc, avec ses enfants, surtout en altitude implique encore plus de contraintes et de conditions. Déjà au niveau des formalités administratives, mais aussi en ce qui concerne les équipements que vous devrez emporter pour assurer la sécurité de vos chérubins. Aventure Berbere et son équipe  vous donneront des informations utiles sur ce sujet.

Les contraintes administratives liées au voyage avec un enfant

Pour faire des trekkings au Maroc, un enfant doit disposer d’un passeport ou à la limite d’une carte d’identité. Faites attention, car depuis avril 2006, les enfants doivent avoir leur propre passeport, ils ne peuvent plus figurer sur celui d’un parent. Les pièces généralement demandées pour obtenir un passeport sont une copie d’extrait d’acte de naissance ou un justificatif de nationalité, un timbre fiscal, deux photos d’identité récentes, une pièce d’identité du représentant légal, un justificatif de domicile, précisons que le passeport est délivré pour une validité de cinq années. Si l’enfant voyage seul, sans accompagnateur, il doit avoir avec lui une autorisation de sortie du territoire. Cette autorisation de sortie du territoire peut remplacer le passeport à l’intérieur de l’Union européenne.

Équipements pour un enfant lors d’une randonnée

Avant de vous lancer dans un trekking au Maroc avec votre famille, il faut savoir que vous aurez besoin d’un certain équipement, pour rendre la randonnée plus agréable, mais aussi pour assurer votre sécurité. Notez qu’autant il existe un équipement dédié aux adultes, il existe aussi un équipement adapté aux plus jeunes, en fonction de leur taille, leur poids, etc. L’un des éléments les plus importants ce sont les chaussures de marche destinées aux enfants. Optez pour des tiges hautes et de semelles de bonne qualité afin que l’enfant ne soit pas victime d’entorses et que son pas reste assuré. Pensez à la veste technique, étanche, respirante et même chaude si le besoin se manifeste. Protégez la tête de votre enfant contre le soleil avec un chapeau « bob », qui est plus efficace qu’une casquette, car il couvre mieux que cette dernière. Toujours, contre le soleil achetez des lunettes avec verres solaires normés catégorie 3, et une crème solaire en bonne quantité. Le plus important, pour transporter les affaires de votre enfant, le sac à dos. Il doit être ludique et ne pas dépasser 3 ou 5 kilos. Vous y glisserez la veste de protection, des barres de céréales et de l’eau, pensez aussi aux lingettes désinfectantes et le papier toilette. Ce sac ne doit pas être trop chargé. Pour les jambes, l’idéal c’est d’opter pour un pantalon plutôt que pour un short. Le pantalon permet de protéger l’enfant contre les rayons du soleil, mais aussi contre les agressions du terrain et les bestioles.