Vous prévoyez de vous envoler pour la première fois vers le Japon ? Afin de réussir votre voyage, il est d’abord important de vous informer sur la contrée surtout que celle-ci figure parmi les destinations les plus atypiques du monde. Voici donc 3 choses essentielles à savoir sur l’archipel avant de passer la frontière.

Un séjour au Japon coûte cher

Contrairement aux autres pays asiatiques tels que la Thaïlande, le Vietnam ou l’Inde, l’archipel nippon est un pays de surconsommation. Ce qui fait référence aux dépenses. Il va sans dire que si vous pensez passer un séjour au Japon avec avec un petit budget, ce ne sera pas des plus évidents ! Certes, il existe de bons plans dans l’archipel, comme partout ailleurs dans le monde, mais il sera difficile de gérer un budget serré avec les dépenses inévitables qui sont l’hébergement et le transport. À moins que vous passiez toutes vos nuitées chez un habitant et que vous vous déplaciez à pied ou en auto-stop, ce qui est un peu irréaliste.

Tokyo est une ville aux deux visages

Lors de votre virée au Japon, si vous avez la chance de parcourir Tokyo, la capitale nippone, vous allez faire une découverte des plus fascinantes. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette cité de plus de 13 000 000 d’habitants est une ville au double visage. D’un côté, c’est une mégalopole ultramoderne avec sa myriade de gratte-ciels au style contemporain et ses nombreuses installations modernes telles que des hôtels 5 étoiles, des restaurants haut de gamme, etc. Et d’un autre côté, c’est un territoire traditionnel avec ses nombreux temples historiques, dont des sanctuaires bouddhistes et shintos.

Les Japonais ne parlent pas l’anglais et encore moins le français

Pour bien profiter de votre séjour au pays du Soleil-Levant, il est on ne peut plus conseillé de voyager avec un guide qui est à la fois interprète si vous ne parlez pas le japonais. Et ce, afin de faciliter la communication. La raison en est que les Nippons, bien qu’aimables et chaleureux, ne parlent que la langue nippone. Eh oui, dans la Prusse de l’Asie, on ne parle pas le chinois ni le français ni l’anglais. Bien entendu, dans les grandes villes japonaises, il est fort possible que vous tombiez sur des affiches en langue anglaise destinées aux touristes, mais dès que vous partez dans des zones hors des sentiers battus, seule la langue japonaise règne. Il est donc conseillé de prendre un guide.