ambiance au restaurant la sultana

La ville de Marrakech est connue à travers le monde pour de nombreuses raisons. Tout d’abord c’est une ville ouverte aux touristes et aux étrangers des quatre coins du monde. L’hospitalité et la générosité des Marocains sont célèbres à travers le monde et ne laissent pas indifférents. La ville ocre est également célèbre pour tous les événements qu’elle abrite au cours de l’année, encore plus pendant la saison estivale. C’est ainsi qu’entre les mois de juin et d’octobre les visiteurs et les populations locales peuvent s’amuser grâce aux nombreuses activités programmées, autour des différentes branches de la culture. Les principales activités culturelles mises en avant dans la ville sont l’art, la danse, la musique. La diversité culturelle s’exprime aisément à Marrakech. Il vaut la peine de réserver une chambre dans un hôtel de luxe à Marrakech via le site http://www.maroc-maroc.com/visiterHotel-8.html afin de profiter des différents événements qui y sont organisés.

L’oasis Festival est l’un des événements que la cité ocre a accueillis cette année, pour la troisième édition. Du 15 au 17 septembre 2017, les artistes électros, marocains et même internationaux se sont retrouvés dans les rues de Marrakech pour partager avec la population leur passion commune. Cette troisième édition avait en tête d’affiche quatre artistes à la renommée internationale bien marquée. Il s’agit de Richie Hawtin, un DJ, musicien et producteur d’origine canadienne qui a fait de la musique électronique son domaine d’expertise, il aime bien aussi la techno. Ce sera l’occasion pour les touristes de sortir de leurs hôtels de luxe à Marrakech afin de profiter de ce spectacle. Le même soir, Marcel Dettman sera sur la scène, toujours pour rendre hommage à la musique techno sur fond de sonorités berlinoises.

Le samedi 16 septembre, les spectateurs ont eu droit à une prestation bien huilée de Maceo Plex. Ce DJ originaire du Cuba est le principal DJ du Pacha à Barcelone. Le 17 septembre deux artistes se sont partagé la scène du festival : Nicolas Jaar, musicien spécialisé dans le jazz et le soul, ainsi que le producteur et DJ Moodymann que l’on connait aussi sous le pseudonyme JAN. Un mélange de techno de soul et de jazz pour le plus grand plaisir des spectateurs qui pour certains n’ont certainement pas regretté d’être sortis de leur hôtel à Marrakech. Parmi les artistes présents pour représenter le Maroc, on comptait Amine K, un expert de l’électro à la marocaine. Il fallait compter 52 euros pour le pass d’un jour et 179 euros pour assister au festival pendant les trois jours.